Skip to content

Accueil > Actualités > Visite chez les collègues brésiliens

Visite chez les collègues brésiliens

Dans le cadre d’un programme CAPES-COFECUB une nouvelle collaboration a pu être mise en place entre les équipes de paléoparasitologie de Besançon (UMR Chrono-environnement) et de Rio de Janeiro (Institut Oswaldo Cruz), et le Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris.
Un premier séjour au Brésil du 20 au 29 juin 2016 a été l’occasion de revoir de nombreux confrères et de travailler sur la question de l’oxyure de l’homme, Enterobius vermicularis, en archéologie. Ce parasite très commun encore aujourd’hui, est curieusement absent des assemblages paléoparasitologiques en Europe de l’Ouest. La biologie particulière des oxyuridés de même que la conservation des œufs fragiles, peuvent expliquer cette absence. D’autres méthodes de diagnostic sont donc à l’étude pour tenter de retrouver les traces de l’oxyure dans les échantillons anciens. L’expertise du docteur Alena M. Iñiguez et de son équipe dans ce domaine est une gage de qualité et de réussite dans ce projet.
Ce séjour fut également l’occasion de donner un cours aux étudiants en archéologie de l’Université d’état de Rio de Janeiro (UERJ), et de rencontrer une nouvelle fois le Professeur Luiz Fernando Ferreira, père fondateur de la paléoparasitologie.
Prochaine étape, l’accueil courant novembre à Besançon de Mônica Vieira, doctorante en paléoparasitologie, qui travaillera sur les macrorestes dans une série d’échantillons de notre collection.